Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Augmentation des cas de paludisme dans la province de Phuoc Binh au Viêt Nam Médecine des voyages

Publié le 21 juil. 2018 à 14h25

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Viêt Nam, un rapport du 16 juillet 2018 du ministère provincial de la Santé de la province méridionale de Binh Phuoc signale que 973 cas de paludisme ont été enregistrés au cours du premier semestre de l'année 2018, en hausse de 66 % en glissement annuel. Un décès a été rapporté.

Dans le district de Bu Gia Map il a été découvert 666 cas, soit 68,5 % du total, un chiffre beaucoup plus élevé que les 349 cas enregistrés au cours de la même période de 2017. Cette flambée des cas diagnostiqués a été attribuée à la longue saison des pluies dans la région.

 La province de Binh Phuoc est l'une des 3 dernières provinces où le paludisme est endémique au Viêt Nam, avec les provinces de Gia Lai et Ninh Thuan. Dans ces provinces, les souches de Plasmodium falciparum présentent une diminution de la sensibilité à l'artémisinine. 

L'évolution de ces données épidémiologiques doivent faire rappeler aux voyageurs que les recommandations de prévention s'appuient toujours sur le triptyque : 

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur le site Medecinedesvoyages.net, qui prend en compte les nouvelles recommandations des autorités sanitaires françaises et de l'Organisation mondiale de la santé.

Source : Promed.


Maladie : Paludisme

Référence principale :