Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

26 cas de fièvre non diagnostiqués à Mangina, province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 1 août 2018 à 14h31

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En République Démocratique du Congo, le 28 juillet 2018, le Ministère de la Santé a notifié 26 cas non diagnostiqués de fièvre à Mangina, dans la  province du Nord-Kivu, située à 30 km de la ville de Beni, dans le nord-est du pays, à la frontière avec l'Ouganda.
Selon les médias citant les autorités sanitaires, 26 cas ont été signalés depuis début juillet symptômes de la fièvre hémorragique. Parmi ces 26 cas, 17 ont été mortels.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fourni des informations supplémentaires sur les 26 cas non diagnostiqués notifiés entre le 11 mai et le 27 juillet :
  • tous les cas proviennent de la zone de santé de Mangina, au Nord-Kivu ;
  • la moitié des cas sont des femmes ;
  • l'âge moyen est de 34 ans (de 3 à 68 ans) ;
  • les cas présentaient des symptômes de fièvre (77 %), de diarrhée (88 %), dont cinq (20 %) diarrhée sanglante, vomissements (81 %), saignements de nez (31 %), hématémèse (38%) et anémie (50 %) ;
  • deux cas étaient des travailleurs de la santé et neuf ont été classés comme «contact» ;
  • cinq cas sont décédés, avec le dernier décès signalé le 19 juillet ;
  • deux cas ont été signalés avoir mangé un chat mort ;
  • aucune autre information n'est disponible sur l'exposition, les activités ou la profession. 

Tous les cas ont été testés positifs pour le paludisme par frottis sanguin.
Des échantillons ont été envoyés à l'Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa (INRB), mais le nombre d'échantillons et le résultat des tests demandés sont inconnus à ce jour. 

Une équipe d'enquête conjointe OMS / MS / INRB a été déployée à Beni le 31 juillet 2018.

Source : European Centre for Disease Prevention and Control ; Organisation mondiale de la santé.


Référence principale :