Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur l’épidémie de salmonellose après consommation de salades de pâtes aux Etats-Unis : une alerte est lancée par les autorités Médecine des voyages

Publié le 3 août 2018 à 10h01

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les Centers for Diseases Control and Prevention, les responsables de la santé publique et de la réglementation dans plusieurs États, et la Food and Drug Administration enquêtent sur une éclosion d'infections à Salmonella dans plusieurs États liée à la consommation de salade de pâtes printanières achetées dans les épiceries Hy-Vee. La salade de pâtes printanières comprend des pâtes, des carottes, du céleri, des concombres, du poivron vert, de l'oignon et de la mayonnaise.

Une alerte a été lancée pour mettre en garde la population. Le 17 juillet 2018, Hy-Vee, Inc. a rappelé sa salade de pâtes printanières a été vendue dans des contenants en plastique de 1 livre (16 oz) et de 3 livres (48 oz). Les dates d'expiration de la salade de pâtes rappelée vont du 22 juin 2018 au 3 août 2018.

La salade de pâtes rappelée a été vendue dans toutes les épiceries Hy-Vee de l'Illinois, de l'Iowa, du Kansas, du Minnesota, du Missouri, du Nebraska, du Dakota du Sud, Tennessee et du Wisconsin.

Cinquante-huit autres malades de neuf États ont été ajoutés à cette épidémie depuis la dernière mise à jour le 18 juillet 2018. Quatre autres États ont signalé des personnes malades: Illinois, Kansas, Dakota du Nord et Tennessee.

Source : Centers for Diseases Control and Prevention.


Référence principale :