Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Conseils de sécurité liés à l'activité volcanique et aux intempéries au Guatemala Médecine des voyages

Publié le 7 août 2018 à 08h40

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Activité Volcanique

Au Guatemala, le volcan Fuego situé à 40 km à l'ouest de la capitale Guatemala city, à proximité de la ville touristique d'Antigua, a connu le 3 juin 2018 une éruption majeure. Celle-ci a fait de très nombreuses victimes dans les villages situés en contrebas, au sud et à l'est du volcan.
De dangereuses coulées boueuses (lahars) continuent à dévaler les pentes et les conditions de circulation demeurent perturbées sur certaines routes desservant le département d'Escuintla (côte Pacifique).
Une nouvelle éruption explosive accompagnée de projections et de retombées de matière volcanique peut se produire à tout moment.
L'ascension du volcan Fuego et du volcan Acatenango sont à proscrire. Il est recommandé de ne pas s'approcher du volcan Fuego et de respecter les consignes des autorités locales.
Le volcan Pacaya, lieu de randonnée réputé situé à 30 km au sud de la capitale, se trouve également dans une phase éruptive. Les autorités guatémaltèques interdisent aux guides d'emprunter le sentier principal, qui mène au cratère.
Le volcan Santiaguito, à l'ouest du pays dans le département de Quetzaltenango, connaît également une activité notable et des éboulements sont signalés.

Des conseils sur la conduite à tenir en cas d'éruption figurent sur le site de la Protection civile guatémaltèque (site en espagnol).

Intempéries

Les orages sont fréquents durant la saison des pluies, qui s'étale de mai à novembre, et peuvent être dangereux particulièrement en altitude. Il est recommandé de se tenir informé des conditions météorologiques et d'adapter ses déplacements à leur l'évolution.

Source : France-Diplomatie-Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.


Référence principale :