Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Cas humains de grippe porcine variante à virus A(H3N2v), aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 10 août 2018 à 10h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Deux États américains viennent de signaler des cas humains de grippe porcine variante à virus A(H3N2v).

  • Dans le Michigan, les autorités sanitaires ont notifié 2 cas confirmés chez les personnes exposées à des porcs à la Fowlerville Family Fair dans le comté de Livingston. La foire a eu lieu du 23 au 28 juillet 2018, et plusieurs porcs de la foire ont été testés positifs pour le virus A(H3N2v). Le Département de la santé demande aux personnes qui ont visité cette foire et qui présentent des symptômes de se signaler, sachant que les symptômes peuvent prendre jusqu'à 10 jours pour apparaître.
  • En Californie, le Département de la santé du comté de San Luis Obispo enquête sur plusieurs cas de grippe dans la communauté pour déterminer si ils sont liés à un cas de grippe à virus A(H3N2v) chez un porc détecté à la California Mid-State Fair. Plusieurs personnes ont eu des contact avec des porcs à cette foire et ont présenté des signes évocateurs de grippe, mais le Département de la santé n'a pas la confirmation au laboratoire qu'ils sont liés à ce porc.

Les symptômes de la grippe porcine chez les personnes sont semblables à ceux de la grippe saisonnière avec de la fièvre, de la toux, parfois des courbatures, des nausées, des vomissements ou de la diarrhée. 

Les personnes à risque élevé de développer des complications sont les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes et les personnes présentant certaines maladies chroniques ou un déficit immunitaire. 

Lorsque le virus est transmis d'un porc à une personne, en général il ne se propage pas largement à d'autres personnes. 

Source : Promed.


Référence principale :