Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'épidémie de dengue s'intensifie à Hong Kong Médecine des voyages

Publié le 28 août 2018 à 06h57

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Les autorités sanitaires de Hong Kong ont notifié deux autres cas de dengue contractés localement au cours du week-end, portant le total à 26 ces deux dernières semaines. 

Tous les cas ont vécu ou ont visité l'île de Cheung Chau, ou sont allés au parc Lion Rock ou à Wong Tai Sin.

Il s’agit de la première épidémie locale de dengue de cette ampleur depuis la principale épidémie locale survenue à Ma Wan en 2002.

La fièvre est le symptôme le plus courant chez les patients, suivi par la myalgie, les maux de tête, l'arthralgie et les éruptions cutanées. 

Les autres symptômes comprennent des douleurs oculaires et des symptômes non spécifiques tels que des vertiges et des malaises. Tous les malades sont restés dans un état stable.

Des opérations de pulvérisation d'insecticides sur l'île de Cheung Chau ont débuté dans toutes les maisons et les écoles avant le début de la nouvelle année universitaire le 3 septembre. L’île compte plus de 24 000 habitants et est populaire auprès des amateurs de week-end qui veulent faire de la randonnée ou manger des fruits de mer.

Rappels sur la dengue :

La dengue, maladie virale due au virus de la Dengue (4 sérotypes) de la famille des Flaviviridae, transmise par une piqûre de moustique, se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). La dengue peut évoluer en forme grave hémorragique. La prise d'aspirine est formellement déconseillée. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif disponible contre la dengue.

Il n'existe pas de traitement spécifique contre le virus. Pour les touristes européens, la prévention de la dengue passe donc par la lutte contre son vecteur Aedes albopictus. Le moyen le plus efficace pour combattre ce moustique est d'éliminer ses lieux de ponte (soucoupes, petits récipients, déchets, réservoirs, vases, pneus, etc.).

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • Port de vêtements couvrants.
  • Répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte.
  • Vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit.
  • Les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue sur le territoire métropolitain, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage en zone à risque, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Source : Outbreak News Today.


Maladie : Dengue

Vaccin : DENGVAXIA

Référence principale :