Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Problèmes de sécurité en Afghanistan au moment de la commémoration de l’Achoura Médecine des voyages

Publié le 19 sept. 2018 à 13h33

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Afghanistan, lors des commémorations de l'Achoura, des manifestations et rassemblements sont attendus à Kaboul et en province les 19, 20 et 21 septembre 2018.

Les talibans ont annoncé une nouvelle offensive, le 25 avril 2018. Hostiles à la tenue des élections prévues en octobre, les groupes terroristes visent en particulier les centres d'inscription sur les listes électorales. Les combats ont débuté avec une intensité soutenue au nord et à l'ouest du pays.

A Kaboul, le risque terroriste est particulièrement élevé. Les institutions afghanes, les forces de sécurité, les médias, la communauté chiite, les représentations diplomatiques et ONG occidentales, la mission de l'OTAN, les lieux fréquentés par les étrangers (hôtels, guest-houses, restaurants, aéroport international et ses accès) restent des cibles permanentes.

Il est recommandé au voyageur :

  • une vigilance accrue ;
  • de limiter ses déplacements au strict minimum ; 
  • de se tenir à l'écart de tout rassemblement ;
  • d'éviter les abords des lieux de culte et des sites gouvernementaux ;
  • de surveiller les médias locaux ;
  • de suivre les directives des autorités locales.

Il est rappelé que l'Afghanistan est une destination formellement déconseillée.

Source : France-Diplomatie-Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.


Référence principale :