Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Consignes de sécurité à Harare au Zimbabwe Médecine des voyages

Publié le 24 oct. 2018 à 17h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Zimbabwe, suite aux épidémies de choléra et de typhoïde, les autorités locales ont lancé des opération dans le quartier central des affaires de Harare afin de retirer des rues les vendeurs de nourriture non autorisés.

Cela a provoqué des manifestations et la police anti-émeute a été déployée la fin de semaine du 22 septembre 2018. Bien que la situation soit actuellement calme, même les manifestations qui se veulent pacifiques peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

Il est conseillé au voyageur :

  • d'exercer une vigilance renforcée ;
  • d'être conscient de son environnement  ;
  • d'éviter les rassemblements de population, les cortèges et les manifestations ; 
  • de surveiller les médias locaux ;
  • de suivre les directives des autorités locales ;
  • de garder ses documents de voyage à jour et facilement accessibles ;
  • les déplacements intercités doivent être restreints.
Source : Ministère des affaires étrangères et du commerce international du Canada.

Référence principale :