Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Violences inter-ethniques en Ethiopie Médecine des voyages

Publié le 21 déc. 2018 à 19h01

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La situation sécuritaire dans certaines régions de l'Ethiopie demeure volatile. Des violences inter-ethniques affectent le sud et l'ouest du pays :

  • Au sud, la région de Moyale (poste frontière avec le Kenya) est particulièrement exposée à ces violences avec plusieurs dizaines de morts et des milliers de déplacés internes. Le franchissement de la frontière terrestre entre l'Ethiopie et le Kenya ainsi que tout séjour dans la région de Moyale sont formellement déconseillés.
  • A l'ouest, la frontière intérieure entre les régions Oromia et Benishangul-Gumuz connait des troubles importants et des opérations de l'armée fédérale. Il convient de reporter jusqu'à nouvel ordre tout déplacement dans les districts de Kamashi et Asosa (région de Benishangul-Gumuz) et dans le district de West-Welega (région d'Oromia).

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Référence principale :