Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Un nouveau filovirus est découvert chez des chauves-souris dans le Yunnan en Chine Médecine des voyages

Publié le 9 jan. 2019 à 11h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, dans la province du Yunnan des scientifique ont identifié et caractérisé un nouveau filovirus, nommé virus Mengla (MLAV) découvert chez des chauves-souris Rousettus.

L'analyse phylogénétique classe ce nouveau virus entre les virus Ebola et le virus Marburg.

L'importance biologique et épidémiologique de la découverte du virus Mengla en Chine doit être précisée par des recherches à venir pour déterminer si des anticorps dirigés contre ce virus sont retrouvés chez l'homme, les autres espèces de chauve-souris, et d'autres variétés d'animaux vertébrés dans la localité où la chauve-souris contenant le virus a été capturée indiquant ainsi que ce virus circule dans la région.

Cette découverte suggère également que la recherche du virus chez les patients fébriles présentant une maladie hémorragique non identifiée serait d'un intérêt diagnostique.

Référence : Yang XL, Tan CW, Anderson DE, et al. Characterization of a filovirus (Mengla virus) from _Rousettus_ bats in China.

Source : Nature, Microbiology, 7 january 2019.


Référence principale :