Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Situation mondiale de la dengue et du chikungunya en début d'année 2019 Médecine des voyages

Publié le 24 jan. 2019 à 21h09

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

L'European Centre for Disease Prevention and Control a évalué la situation du Chikungunya et de la dengue à travers le monde en début d'année 2019.

Le virus Chikungunya est largement répandu dans la région des Amériques, plusieurs pays ayant signalé des cas en 2018. Le Brésil, l'Inde, la Thaïlande et le Soudan ont notifié la majorité des nouveaux cas. Aucun nouveau foyer n'a été identifié en Europe, en Australie et dans la région Pacifique.
Le virus Dengue, dans l'Union européenne, est responsable de cas autochtones, en France et en Espagne. 

De nombreux pays, ont observé une tendance à la hausse du nombre de cas par rapport à 2017 (l'Argentine, le Paraguay, le Sénégal, les Philippines, la Thaïlande, Taïwan, le Bangladesh, le Cambodge et Singapour).

En outre, un nouveau foyer épidémique a été notifié à Oman.

A) Dans l'Union européenne :

Suivi des épidémies de Chikungunya : 

Aucun cas de chikungunya autochtone n'a été détecté dans les pays continentaux de l'Union européenne.

Suivi des épidémies de la Dengue :

  • Depuis octobre 2018, l'Espagne a notifié six cas autochtones de dengue provenant de trois régions différentes (Cadix, Murcie et Barcelone).
  • Depuis octobre 2018, la France a notifié sept cas autochtones : cinq cas dans les Alpes-Maritimes et deux cas dans l'Hérault.

B) En Amériques et aux Caraïbes :

1°) Suivi des épidémies de Chikungunya:

  • En Bolivie : 

Le 30 décembre 2018, les autorités sanitaires ont notifié 91 cas confirmés de chikungunya. Pour la même période en 2017, la Bolivie a notifié 22 cas.

  • Au Brésil: 

Le 9 décembre, les autorités sanitaires ont notifié 65 480 cas confirmés de chikungunya. Parmi les cas confirmés, le ministère de la santé notifie 36 décès liés au virus. Pour la même période en 2017, 189 décès liés ont été notifiés.

  • En Colombie :

Le 30 décembre, les autorités sanitaires ont notifié 663 cas de chikungunya dont 157 cas sont biologiquement confirmés.

  • Au Costa Rica : 

Le 11 novembre, les autorités sanitaires ont notifié 123 cas présumés de chikungunya. Pour la même période en 2017, le Costa Rica a notifié 396 cas suspects.

  • Au Mexique : 

Le 30 décembre, les autorités sanitaires ont notifié 39 cas confirmés de chikungunya. Pour la même période en 2017, les autorités sanitaires avaient notifié 61 cas confirmés.

  • Au Nicaragua : 

Le 23 décembre, les autorités sanitaires avaient notifié 293 cas (267 cas présumés et 26 cas biologiquement confirmés).  Pour la même période en 2017, les autorités sanitaires ont notifié 27 cas confirmés.

  • Au Paraguay : 

Le 22 décembre, les autorités sanitaires ont notifié 1 237 cas probables de chikungunya. Dans la région du Centre : le département d'Amambay, le département de Guaira et le département du Paraguari, 67 cas ont été biologiquement confirmés.

  • Au Salvador :

Le 10 novembre, les autorités sanitaires ont notifié 388 cas suspects. Pour la même période en 2017, les autorités sanitaires ont notifié 578 cas suspects.

2°) Suivi des épidémies de Dengue:

En 2018 et au 30 décembre, l'Organisation panaméricaine de la santé a notifié 534 000 cas suspects ou confirmés de dengue dans toute la région des Amériques.

Le Brésil représente la moitié des cas (247 000 cas), suivi du Mexique (79 000 cas), du Nicaragua (57 000 cas), la Colombie (45 000 cas) et le Paraguay (32 000 cas). 

Depuis juillet, le Mexique a enregistré une multiplication du nombre de cas par huit. 

Le Brésil suit la même tendance que l'année dernière.

Le 9 décembre, en Guadeloupe, selon les autorités sanitaires françaises et l'Organisation mondiale de la santé, 352 cas confirmés de dengue ont été notifiés. Le dernier cas confirmé détecté sur l'île remonte à avril 2016. De plus, un cas de dengue a été confirmée à Saint-Martin. Le virus DENV-1 a été identifié. 

Les chiffres pour chaque pays de la région Amériques sont disponibles sur la plateforme d'information sanitaire de l'Organisation mondiale de la santé.

C) En Asie

1°) Suivi des épidémies de Chikungunya : 

  • En Inde : 

Le 25 novembre, l'Inde signalait 47 208 cas présumés de chikungunya, dont 8 499 cas biologiquement confirmés.

  • En Thaïlande: 

En 2018, la Thaïlande a notifié 3 656 cas de chikungunya dans le pays. Les provinces les plus touchées sont situées dans la partie sud du pays.

2°) Suivi des épidémies de Dengue : 

Les pays suivants ont signalé une tendance à la hausse par rapport à la même période en 2017 :

  • En Thaïlande : 

Le 19 novembre, les autorités sanitaires ont notifié 54 482 cas. Cela représente une augmentation de 50 % par rapport à la même période l'année 2017. Le 21 janvier, les autorités sanitaires ont notifié 435 cas de dengue, depuis le début de l'année.

  • Au Bangladesh : 

Le 12 décembre, les autorités sanitaires avaient notifié 9 926 cas dans l'ensemble du pays, ce qui représente onze fois plus de cas par rapport aux chiffres de 2017.

  • Au Cambodge :

En 2018, selon l'Organisation mondiale de la santé, il y aurait eu 9 885 cas de dengue au Cambodge, ce qui représente quatre fois plus de cas par rapport aux chiffres de 2017. Le 17 janvier, 142 cas auraient été notifiés en 2019.

  • A Oman :

Le 18 janvier, selon l'Organisation mondiale de la santé, Oman a notifié un foyer épidémique de dengue avec 48 cas du 12 décembre 2018 au 12 janvier 2019.

  • Aux Philippines :

En 2018, selon l'Organisation mondiale de la santé, 199 271 cas de dengue ont été notifiés, ce qui représente dix fois plus de cas par rapport aux chiffres de 2017.

  • A Taïwan :

En 2018, les autorités sanitaires ont notifié 524 cas de dengue, ce qui représente dix fois plus de cas par rapport aux chiffres de 2017. Le 5 janvier, 13 cas sont notifiés en 2019.

Les pays suivants ont signalé une tendance stable ou à la baisse de la dengue par rapport à la même période en 2017 :

  • En Inde :

Le 25 novembre, les autorités sanitaires ont notifié 89 974 cas de dengue , contre 141 000 cas en 2017.

  • Au Laos :

En 2018, selon l'Organisation mondiale de la santé, il y aurait eu 6 204 cas de dengue en République démocratique populaire Lao, contre 11 000 cas en 2017. Le 17 janvier 2019, 96 cas auraient été été notifiés pour 2019.

  • En Malaisie :

En 2018, les autorités sanitaires ont notifié 80 615 cas de dengue, contre 83 000 à la même période l'année 2017. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 13 janvier 2019, les autorités sanitaires ont notifié 2 587 cas en 2019.

  • Au Pakistan :

En 2018, le 17 décembre 2018, selon des médias locaux, citant les autorités sanitaires, le Pakistan a notifié 1 965 cas de dengue, contre 125 000 cas en 2017.

  • Au Sri Lanka :

Le 19 novembre, les autorités sanitaires ont notifié 43 149 cas de dengue, contre 171 000 cas pour la même période en 2017.

  • A Singapour :

En 2018, selon les autorités sanitaires 3 259 cas ont été notifiés, contre 2 700 en 2017.  Le 18 janvier, les autorités sanitaires ont notifié 631 cas en 2019.

Il n'y a pas de mises à jour disponibles pour la Chine.

D) En Afrique

1°) Suivi des épidémies de Chikungunya :

  • Au Soudan : 

Le 30 novembre, l'Organisation mondiale de la santé a notifié 20 110 cas de chikungunya survenus dans l'État de Kassala, limitrophe de l'Erythrée. 

2°) Suivi des épidémies de Dengue :

  • En Angola :

Le 22 octobre, les autorités sanitaires ont notifié 1339 cas de dengue. Les cas concernent principalement la capitale, Luanda.

  • En Éthiopie :

Le 22 octobre, selon l'Organisation mondiale de la santé, l'Éthiopie a notifié 127 cas.

  • Au Sénégal :

Le 3 novembre, selon l'Organisation mondiale de la santé, le Sénégal a notifié 2 981 cas suspects, dont 342 cas biologiquement confirmés. Le sérotypage a identifié trois sérotypes en circulation : DENV-1, DENV-2 et DENV-3.

  • En Mauritanie : 

Aucune mise à jour disponible pour la Mauritanie.

  • A la Réunion : 

Le 30 décembre 2018, les autorités sanitaires ont notifié 6 763 cas de dengue. Les cas ont considérablement diminué au cours des dernières semaines. Cependant, la circulation du virus n'a pas été interrompu. Le 13 janvier, 98 cas de dengue ont été notifié pour 2019.

E) En Australie et au Pacifique

1°) Suivi des épidémies de Chikungunya:

Aucun foyer n'a été notifié.

2°) Suivi des épidémies de Dengue:

  • En Australie :`

En 2018, les autorités sanitaires ont notifié 855 cas de dengue. Le 21 janvier,  27 cas de dengue ont été notifié pour 2019.

  • En Nouvelle Calédonie :

En 2018, les autorités sanitaires ont notifié 2 084 cas de dengue. Le 16 janvier, 188 cas de dengue ont été notifiés pour 2019.

  • Selon le réseau de surveillance de la santé publique du Pacifique et les autorités sanitaires locales

il existe des foyers de DENV-1 et DENV-2 ou une circulation active à Wallis etFutuna (203 cas autochtones).

Bora Bora, Moorea, Nauru, Nuku-hiva, Rangiroa et Tahiti font état d'une circulation de DENV-1. Le virus de sérotype DENV-3 circule aux Palaos.

F) Conclusion

Le chikungunya et la  dengue sont endémiques dans de grandes régions de la zone de convergence intertropicale. Des cas isolés ou de petites grappes de dengue autochtone dans le sud de l'Europe ne sont pas inattendus car Aedes albopictus est présent dans la région. 

Le risque de transmission ultérieure est considéré comme faible étant donné que les conditions météorologiques deviennent défavorables à l'activité des moustiques.

Source : European Centre for Disease Prevention and Control.


Maladie : Dengue

Vaccin : DENGVAXIA

Référence principale :