Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

La souche Ebola Zaïre est isolée chez une chauve-souris au Libéria Médecine des voyages

Publié le 26 jan. 2019 à 10h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Liberia, une chauve-souris de l'espèce Mineopterus inflatus, capturée dans le comté de Nimba au mois de septembre 2016, a été testée positive par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) pour le virus Ebola souche Ebola Zaïre.

La surveillance internationale du virus Ebola au Liberia est dirigée par l'Alliance écosanté, la Société pour la conservation de la nature du Liberia, en partenariat avec le Ministère de la santé, la santé publique nationale Institut du Liberia, l'Autorité de développement forestier, le ministère de l'Agriculture, l'Université Columbia et l'Université Davis de Californie

Le 24 janvier 2019, parmi plus de 5 000 chauves-souris capturées entre 2016 et 2018, une seule chauve-souris a été testée positive pour le virus Ebola.

C'est la 1ère fois que le virus Ebola Zaïre, responsable d'une épidémie en Afrique de l'Ouest en 2014-2016 et des épidémies de 2018-2019 en République Démocratique du Congo, a été découvert chez une chauve-souris ouest-africaine. 

Source : American Association for the Advancement of Science.


Référence principale :