Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Attentat sur l’île de Jolo au sud des Philippines, conseils de sécurité Médecine des voyages

Publié le 29 jan. 2019 à 08h19

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au sud des Philippines, sur l'île de Jolo, le 27 janvier 2019, un attentat visant la cathédrale de l'île, faisant au moins vingt morts et plus de cent blessés. 

Des mouvements islamistes armés et notamment le groupe Abou Sayyaf sont actifs dans l'ouest de l'île de Mindanao ainsi que dans l'île de Basilian, le sud de l'île de Palawan et l'archipel de Sulu et la province de Tawi-Tawi

Ils se livrent, comme les groupes criminels,  à des enlèvements violents et extorsions de fonds visant des étrangers. Plusieurs cas ont été répertoriés depuis 2009 à terre et en mer, ces mouvements et ces groupes ayant la capacité d'agir loin de leurs bases. La guérilla de la New People's Army (NPA), branche armée du parti communiste philippin, est présente sur une grande partie du territoire, notamment dans le nord et le centre de l'île de Luçon, dans les îles Samar, Leyte, Masbate, Negros et Mindoro. Il convient, pour l'ensemble du pays, de se renseigner auprès des autorités avant d'emprunter des voies isolées dans les zones rurales.

A la suite de ce quatrième attentat en l'espace de six mois dans cette région, il est rappelé au voyageur :

Source : France-Diplomatie-Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.


Référence principale :