Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Violences inter-ethniques au Ghana Médecine des voyages

Publié le 2 fév. 2019 à 10h37

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Ghana, des conflits et des tensions politiques au sujet des chefferies mènent parfois à de l'agitation et à des incidents violents localisés.

Bien que l'ensemble du Ghana y soit sujet, ce type de conflit se produit le plus souvent à Bawku (région du Haut-Ghana oriental), et à Bimbilla et Cheriponi (région du nord). Pendant ces temps de troubles, les autorités locales peuvent imposer des couvre-feux.

Le voyageur, dans une région sujette à des agitations, doit :

  • consulter les médias locaux (y compris les médias sociaux) pour vous tenir au courant de l'évolution de la situation ;
  • si des conflits éclatent, suivre les instructions des autorités locales et respectez les couvre-feux, le cas échéant.

Source : Ministère des affaires étrangères et du commerce international du Canada.


Référence principale :