Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Rappel : conseils pour éviter la rage en cas de voyage à l'étranger

Publié le 1 nov. 2009 à 20h10

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

MesVaccins.net.

Pour éviter tout risque de contamination par le virus de la rage :

  • Éviter de se faire mordre, griffer ou lécher par un animal.
  • Éviter tout contact avec un animal, qu'il soit sauvage ou domestique (les animaux domestiques peuvent ne pas être vaccinés dans certains pays).
  • Résister à l'envie de secourir des animaux en voulant les rapporter chez soi ; chiens et chats par exemple.peuvent être infectés par le virus de la rage sans pour autant présenter le moindre signe de maladie pendant plusieurs jours ou semaines.
  • Surveiller attentivement vos enfants, particulièrement en présence de chiens, de chats ou d'animaux sauvages comme les singes. Si des enfants se font lécher des plaies cutanées ou des muqueuses voire se font mordre par un animal, ils risquent de ne pas le signaler à un adulte. De plus, les enfants ont un risque plus élevé de blessure grave en cas de morsure.
  • Si vous voyagez avec votre animal, surveillez le étroitement et ne l'autorisez pas à jouer avec des animaux sur place, tout particulièrement avec des chiens errants.

Si malgré toutes ces précautions, vous avez été exposé à la rage lors d'une morsure, d'une griffure, d'un léchage sur peau lésée ou sur muqueuse, agissez rapidement :

  • Laver la plaie à l'eau et au savon.
  • Consultez un médecin dès que possible, même si vous ne vous sentez pas malade, même si la blessure vous semble légère, même si vous avez été vacciné contre la rage avant le départ : un traitement vaccinal antirabique sera peut-être nécessaire très rapidement.
  • Un rapatriement sera peut-être nécessaire, le traitement vaccinal post-exposition à la rage n'étant pas disponible partout.
  • Dés votre retour, consultez votre médecin traitant ou rendez vous dans un centre antirabique, et signalez la blessure survenue lors du contact avec l'animal.