Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Alerte cyclonique pour le Mozambique, les Comores, mayotte et Madagascar Médecine des voyages

Publié le 11 mar. 2019 à 10h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le 11 mars 2019 le cyclone intense IDAI (pression centrale 930 hPa) était localisé par 17.3 S 43.0 E soit à une centaine de kilomètres au Nord-Ouest de Maintirano à Madagascar. Les vents sur mer sont estimés à 165 km/h en rafales à 230 km/h.

IDAI au déplacement quasi stationnaire s'est approché un peu plus près que prévu des côtes Ouest de Madagascar et des conditions particulièrement dégradées sont observées sur les régions de Boeny et Melaky. À noter que l'îlot Juan de Nova, du fait du faible déplacement du cyclone est affecté par des conditions cyclonique depuis le 10 mars

L'archipel des Comores est directement impacté par de puissantes bandes s'activant en périphérie Nord du cyclone. La vigilance orage et forte houle a été reconduite ce matin à Mayotte.

Le cyclone tropical intense IDAI devrait toucher terre comme un cyclone de catégorie 4 le 14 mars 2019 sur la côte du Mozambique, entre le district de Moma et Vilanculos. A cette échéance IDAI devrait générer des vents soufflant à 180 km/h. Le cyclone devrait apporter des pluies abondantes et des vents violents. Des crues soudaines et des glissements de terrain sont susceptibles de perturber les services essentiels tels que :

  • les transports;
  • l’approvisionnement en électricité;
  • la disponibilité de l’eau et de la nourriture;
  • les télécommunications;
  • les soins d’urgence;
  • les soins de santé.

Les régions les plus à risque sont les provinces de Zambezia, Sofala, Manica et Tete. Les régions du nord du Mozambique, en particulier les provinces de Niassa et de Cabo Delgado, enregistrent déjà de fortes pluies. Si vous vivez dans une région touchée, faites preuve de prudence, surveillez les médias locaux et les bulletins météorologiques, et suivez les directives des autorités locales.

Sources : Météo France La Réunion; Ministère des affaires étrangères et du commerce international du Canada


Références principales :