Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Destitution du président Omar al Béchir au Soudan, état d’urgence, conseils de prudence et voyages fortement déconseillés Médecine des voyages

Publié le 13 avr. 2019 à 07h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Soudan, le président Omar al Béchir a été destitué le 11 avril 2019 et un Conseil militaire de transition institué pour assurer la direction du pays.

Parmi les premières mesures annoncées par les nouvelles autorités militaires figurent la fermeture de l'espace aérien pour 24 h (jusqu'au 12 avril inclus) et des frontières terrestres jusqu'à nouvel ordre. Un état d'urgence a été instauré pour les trois prochains mois et un couvre-feu d'un mois est en vigueur entre 22h00 et 4h00 du matin.

Les forces politiques et de la société civile à l'origine du mouvement de contestation actif depuis le mois de décembre ont appelé les manifestants à poursuivre leur mouvement.

Dans ce contexte, il est recommandé de :

  • différer les voyages non indispensables au Soudan ;
  • respecter le couvre-feu ;
  • faire preuve d'une vigilance constante : se tenir à distance des lieux de manifestations et de tout rassemblement sur la voie publique ; 
  • se mettre à l'abri en cas de troubles ;
  • à Khartoum, ne pas s'approcher du quartier proche de l'état-major général des armées soudanaises.

En cas d'urgence, l'Ambassade de France à Khartoum est joignable 24H/24 au numéro suivant : 00 249 (0)9 12 73 41 92.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Référence principale :