Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur l'épidémie de Yersiniose en Suède et au Danemark Médecine des voyages

Publié le 28 mai 2019 à 15h13

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Suite à l'épidémie de yersiniose à Yersinia enterocolitica en Suède et au Danemark (nouvelle n°13788 du 7 mai 2019) les responsables de la santé des deux pays ont participé à une enquête sur cette épidémie transfrontalière, qui a atteint un total cumulé de 57 cas.

En Suède :

Le nombre total de patients s'élevait à 37, à la date du 3 mai. Les autorités sanitaires ont affirmé que les suspicions antérieures d'un lien avec des carottes lettones s'étaient révélées sans lien. La Suède a entamé une étude cas-témoins pour rechercher des aliments que les patients ont consommés et qui diffèrent de ceux des témoins.

Au Danemark :

Vingt personnes font partie de l'épidémie. L'enquête a montré que la source de l'infection était probablement des épinards. L'étude indique également que les épinards ont été achetés au supermarché Netto et dans une chaîne de supermarchés en Suède. Il s'agit probablement d'épinards frais et étrangers vendus en mars. Les épinards ne sont plus sur le marché.

Les souches épidémiques dans les deux pays sont les mêmes et une enquête conjointe est en cours.

Sources : Food Safety NewsOutbreak News Today.


Référence principale :