Les cas de Chikungunya contractés en Espagne se sont révélés être des infections à Parvovirus Médecine des voyages

Publié le 26 juin 2019 à 15h21

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Le 18 juin 2019, nous avons publié une nouvelle concernant trois cas de chikungunya contracté en Espagne.

Le 21 juin, la direction islandaise de la santé a publié une déclaration dans laquelle elle reconnaissait qu'elle n'a pas pu confirmer le chikungunya dans les cas précédemment signalés. 

Des résultats supplémentaires provenant d'Espagne sont toujours en attente.

Cependant, selon les autorités islandaises, des analyses supplémentaires effectuées cette semaine ont montré que la patiente index et son fils sont tous deux positifs en PCR pour le Parvovirus B19

Les sérologies, effectués sur le premier prélèvement de la patiente index mettent en évidence des IgM positifs et des IgG négatifs pour le Parvovirus.

Le troisième patient était négatif en PCR pour le parvovirus mais les symptômes étaient différents de ceux décrits pour la cas index. 

 Le 21 juin, la direction islandaise de la santé a publié une déclaration dans laquelle elle reconnaissait quelle n'a pas pu confirmer le chikungunya dans les cas précédemment signalés.

Sources ; Direction islandaise de la santé ; European Centre for Disease Prevention and Control.