Epidémie d’infections à Salmonella liées à des papayes importées du Mexique Médecine des voyages

Publié le 29 juin 2019 à 15h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, une alerte de sécurité alimentaire a été lancée par les Centers for Diseases Control and Prevention concernant une épidémie d'infections à Salmonella liées à des papayes importées du Mexique.

Les Centers for Diseases Control and Prevention, la Food and Drug Administration et les responsables de la santé publique et de la réglementation de plusieurs États enquêtent sur cette épidémie qui a touché 8 États (Connecticut, Floride, Massachusetts, New Jersey, New York, Pennsylvanie, Rhode Island et Texas) : 62 personnes malades ont été signalées dont 23 personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. La plupart des malades de cette épidémie sont des adultes de plus de 60 ans.

Les maladies ont débuté à des dates allant du 14 janvier 2019 au 8 juin 2019. La plupart des maladies sont survenues depuis avril.

Les entretiens avec des personnes malades et les premières informations sur la distribution des produits indiquent que la source probable de cette éclosion est des papayes fraîches du Mexique, vendues dans le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie et Rhode Island.

Si vous vous trouvez dans le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie ou le Rhode Island, ne mangez pas de papayes entières fraîches importées du Mexique. Jeter les papayes, même si certaine en ont mangé et qu'il ne sont pas tombé malade.

Sources : Centers for Diseases Control and Prevention (CDC); Food Safety News.