Foyer épidémique de salmonellose à Salmonella Coeln au Danemark Médecine des voyages

Publié le 17 juil. 2019 à 14h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Danemark, depuis le mois de mai 2019, 23 personnes ont été infectées par une souche rare de Salmonella au Danemark et 11 personnes ont nécessité un traitement à l'hôpital, mais aucun décès n'a été signalé.

Les patients ont été signalés du 31 mai au 25 juin :

La souche identifiée Salmonella Coeln est rare au Danemark avec seulement 2 à 4 cas enregistrés par an, généralement liés à des voyages à l'étranger.

Les résultats du séquençage du génome entier montrent que les souches actuellement impliquées sont étroitement liées les unes aux autres et du type de séquence 1995.

Le Statens Serum Institut (SSI), en collaboration avec la Danish Veterinary and Food Administration (Fodevarestyrelsen) et le National Food Institute, Technical University of Denmark, enquête sur l'épidémie pour retrouver la source d'infection. Les entretiens avec des personnes malades ont montré qu'ils n'avaient pas voyagé avant de tomber malades, qu'ils ne se connaissent pas et qu'ils n'ont pas participé à des événements communs. Les résultats suggèrent qu'un aliment commun vendu dans tout le pays en tant que source d'infection, selon SSI.

Source : Food Safety News.