Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Epidémie d’infections à Escherichia coli O103 et O121 liées à de la viande de bison aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 18 juil. 2019 à 11h53

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC), les départements de la santé de plusieurs États, la Food and Drug Administration américaine et l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) enquêtent sur une épidémie d'infections à Escherichia coli O103 et O121 producteurs de la toxine Shiga liées à la consommation de viande de bison commercialisée par Northfork Bison Distributions, Inc.

Au total 21 personnes infectées par les souches épidémiques d'Escherichia coli O103 et O121 ont été signalées dans 7 États. Huit personnes ont été hospitalisées.

Aucun cas de syndrome hémolytique et urémique, un type d'insuffisance rénale, n'a été rapporté. Aucun décès n'a été signalé.

Les informations épidémiologiques et de retraçage indiquent que la viande de bison commercialisée par Northfork Bison Distributions, Inc. est la source probable de cette éclosion. Les personnes atteintes de cette épidémie ont déclaré avoir mangé du bison dans des hamburgers au restaurant ou à la maison.

Le 16 juillet 2019, Northfork Bison Distributions, Inc., située à Saint-Léonard, au Québec, Canada, a rappelé des galettes de bison moulues et des pâtés de bison moulus (appelés bison burgers et / ou buffalo burgers) produits entre le 22 février 2019 et le 30 avril 2019.

Source : Centers for Diseases Control and Prevention (CDC).