L’état d’urgence est maintenu dans certaines régions de la Jamaïque Médecine des voyages

Publié le 25 juil. 2019 à 09h19

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A la Jamaïque, en raison d'une hausse de la criminalité dans les régions de St James (dont Montego Bay), Hanovre et Westmoreland, l'état d'urgence y est déclaré et sera en vigueur jusqu'au 13 août 2019.

L'état d'urgence est en vigueur dans la division sud de la région de St Andrew (dont Kingston) jusqu'au 5 octobre 2019.

Les séjours dans ces zones ne font pas l'objet de restriction de la part des autorités jamaïcaines.

Les forces de police et l'armée y conduisent des opérations de contrôles d'identité et de fouilles de véhicules. Il convient de se soumettre à ces contrôles et de respecter les consignes des autorités, de se tenir informé de la situation, et d'observer des mesures de prudence.

Source : France-Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.