Les combats se poursuivent dans l’État Shan en Birmanie, les voyages y sont fortement déconseillés Médecine des voyages

Publié le 18 août 2019 à 13h25

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Birmanie, les combats entre les forces de sécurité  et des groupes armés se sont poursuivis le 17 août dans le nord de l'État de Shan.

Il y a eu une attaque à Nam Ton Pan Hat près de Lashio et un bataillon militaire de Kyaukmae a également été attaqué. Deux ponts dans la région ont été détruits. 

Les autorités locales ont évacué des ressortissants étrangers et annulé toutes leurs visites à Pyin Oo Lwin dans la division de Mandalay, à Nawnnghkio et à Hsipaw dans l'État de Shan

Si le voyageur est dans la région, il doit suivre les conseils des autorités locales.

Si le voyageur a besoin d'assistance consulaire :

  • Téléphone : (+ 00-95-1) 212-520 ;
  • Téléphones d'urgence depuis l'étranger : (+ 00-95) 9-51-85-361, 24h/24 - 7 jours/7 ;
  • Téléphones d'urgence depuis la Birmanie : 09-51-85-361, 24h/24 - 7 jours/7 ;
  • Télécopie : (+ 00-95-1) 212-527.

Les voyages dans la région sont fortement déconseillés.

Source : Australian government, Department of foreign affairs and trade.