Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Cas suspect de fièvre tachetée à Rickettsia aeschlimannii en Allemagne Médecine des voyages

Publié le 20 août 2019 à 09h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Allemagne, l'Université de Hohenheim et le Institute of Bundeswehr Microbiology ont détecté l'agent responsable de la fièvre tachetée (Spotted fever) dans une tique Hyalomma suspectée d'avoir provoqué la maladie chez homme. 

A la fin du mois de juillet 2019 un propriétaire de cheval a contracté une maladie avec les symptômes typiques de rickettsiose après avoir été mordu par une tique. Il a envoyé la tique à l'Université de Hohenheim où l'agent pathogène, Rickettsia aeschlimannii, a été détecté dans la tique. 

Par la suite, le patient a reçu un traitement antibiotique ciblé, et les symptômes se sont améliorés rapidement.

C'est lepremier cas suspect de fièvre tachetée transmis en Allemagne. On parle ici d'un cas suspect, parce que la détection directe de l'agent pathogène chez le patient n'a pas été possible.

Rickettsia aeschlimanni provoque une infection fébrile avec des maux de tête et des douleurs musculaires, des douleurs articulaires extrêmes, et une sensation de brûlure. Ces symptômes sont accompagnés d'une éruption. La période d'incubation est d'environ une semaine. 

Source : Promed.


Référence principale :