Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouveau cas d’encéphalite due au virus de La Crosse dans l’Ohio aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 21 août 2019 à 12h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, selon une information des médias citant le Département de la santé de l'Ohio, une fillette âgée de 7 ans de Mt Vernon a été infecté par le virus de La Crosse (LACV), virus transmis par le moustique Aedes triseriatus, qui dans les cas graves peut provoquer une encéphalite.
C'est une maladie rare, il y a une moyenne de 70 cas aux États-Unis chaque année selon l'agence fédérale de la santé, qui se produit principalement chez les enfants d'âge préscolaire.

Le précédent cas d'encéphalite à virus de La Crosse  dans l'Ohio est survenu chez un garçon âgé également de 7 ans qui avait présenté une forme neurologique grave. Les personnes sont plus à risque de l'’encéphalite due au virus de La Crosse si elles vivent dans des zones boisées.

Le virus de La Crosse est un virus du séroproupe Californie, dans le genre Bunyavirus, famille des Bunyaviridae, trouvé aux Etats-Unis. Historiquement, la plupart des cas ont été signalés dans les États du Midwest supérieur, mais récemment plusieurs cas ont été rapportés en Virginie, au Kentucky, en Caroline du Nord et au Tennessee.

Le virus de La Crosse est maintenu dans un cycle entre le moustique Aedes triseriatus, agressif le jour, et des hôtes vertébrés (surtout des petits mammifères tels que les tamias et les écureuils) dans les habitats des forêts de feuillus. Les humains peuvent être infectés par la piqûre d'un moustique infecté.

Beaucoup de personnes infectées par le virus de La Crosse ne présentent aucun symptôme apparent. Pour les autres, après une période d'incubation de 5 à 15 jours, la maladie est généralement caractérisée par une fièvre, des maux de tête, des nausées, des vomissements, de la fatigue, une léthargie, et maladie neuro invasive sévère qui survient plus fréquemment chez les enfants de moins de 16 ans.

Source : Promed.


Référence principale :