Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Etats-Unis : intoxication au mercure par des cosmétiques importés en Californie Médecine des voyages

Publié le 13 sept. 2019 à 19h44

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 10 septembre 2019, les responsables de la santé de Californie ont émis un avertissement concernant une crème pour la peau contaminée importée du Mexique après qu'une femme du comté de Sacramento soit dans un état semi-comateux après son utilisation.

La patiente a obtenu la crème (qui est utilisée pour éclaircir la peau et supprimer les taches et les rides) grâce à un réseau informel d'importation à partir du Mexique.
La crème de peau de la marque Pond'sa été testée et trouvée contaminée par du méthylmercure, une substance dangereuse provoquant une maladie grave. 

C'est le premier cas rapporté d'empoisonnement au mercure lié à une crème de peau dans le comté, selon les responsables du comté.
Le ministère de la Santé publique de Californie travaille en étroite collaboration avec le comté pour tester des crèmes similaires présentes dans la région.
Au cours des 9 dernières années, il y a eu plus de 60 empoisonnements dans l’État de Californie liés aux crèmes pour la peau sans étiquette, contenant du calomel ou chlorure mercureux, une forme moins toxique du mercure, selon le communiqué. 

Les enfants et les femmes enceintes sont particulièrement sensibles aux effets toxiques du mercure. Chez l'adulte l'intoxication se manifeste par des symptômes généraux (perte de mémoire, nervosité, irritabilité, anxiété, dépression, l'insomnie, maux de tête et tremblement des extrémités).

Chez les enfants après une exposition prolongée on observe une coloration rose des mains et des pieds, une desquamation cutanée, une hypersalivation, des crampes musculaires et une hypertension artérielle.

Source : Promed.


Référence principale :