Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Contamination de solution antiseptique à base de chlorhexidine par la bactérie Burkholderia cepacia à Hong Kong Médecine des voyages

Publié le 24 sept. 2019 à 15h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Hong Kong, les responsables de la santé enquêtent sur un groupe d'infections liées à l'utilisation de la solution KS-MED de Kam à base de chlorhexidine pour le traitement des plaies.

À ce jour, 181 patients ont été recensés, dont beaucoup présentaient une maladie rénale.

Les autorités signalent que le produit aqueux préemballé à base de chlorhexidine a été testé positif pour la bactérie Burkholderia cepacia par l'autorité hospitalière.

Les responsables de la santé exhortent les membres du public à ne pas utiliser le produit, disponible dans les magasins de certains hôpitaux, les magasins locaux et pharmacies pour le traitement des plaies.

Les membres du public, en particulier ceux dont le système immunitaire est affaibli, tels que les patients insuffisants rénaux, devraient accorder une attention particulière à l'hygiène personnelle. Les produits antiseptiques non indiqués pour le soin des plaies ne doivent pas être utilisés à cette fin ni sur une peau écorchée. 

Les infections Burkholderia cepacia varient considérablement, se manifestent le plus souvent par des pneumonies chez les patients immunodéprimés ou ayant une maladie pulmonaire sous-jacente (telle que la mucoviscidose). La bactérie est généralement retrouvés dans l'eau et les sols et peut survivre pendant des périodes prolongées dans des environnements humides. Une contamination inter-humaine a été décrite, obligeant les structures hospitalières et de soins à prendre des mesures d'isolement des patients. Elle résiste souvent aux antibiotiques courants.

Source : Outbreak News Today.


Référence principale :