Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Epidémie de salmonellose liée au contact avec des tortues de compagnie aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 10 oct. 2019 à 16h34

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les responsables fédéraux de la santé rapportent les résultats d'une enquête sur une épidémie de salmonellose à Salmonella Oranienburg liée à un contact avec des tortues de compagnie.

À ce jour, 21 personnes ont été infectées par la souche de l'épidémie dans 13 États, dont 7 ont nécessité une hospitalisation. Aucun décès n'a été signalé.

Les entretiens avec des personnes malades indiquent que le contact avec les tortues de compagnie est la source probable de cette éclosion.

L'enquête est en cours. Les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) affirment que toute tortue peut être porteuse de la bactérie Salmonella, même si elle a l'air saine et propre.

Pour les propriétaires de tortues de compagnie il est conseillé :

  • de se laver toujours soigneusement les mains au savon et à l'eau juste après avoir touché, nourri ou soigné une tortue ou nettoyé son habitat ;
  • de ne pas laisser les tortues errer librement dans les zones de préparation ou de stockage de la nourriture, telles que les cuisines ;
  • de ne pas garder les tortues, autres reptiles et amphibiens (comme les grenouilles) dans les ménages avec des enfants de moins de 5 ans, les adultes plus âgés ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Sources : Outbreak News Today ; Centers for Diseases Control and Prevention (CDC).


Références principales :