Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Conseils au voyageur dans les suites du passage du Typhon Hagibis au Japon Médecine des voyages

Publié le 14 oct. 2019 à 15h25

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

A) Alerte dans les suites du Typhon Hagibis : conseils de vigilance et de prudence

Le typhon Hagibis a touché le centre et la côte est de l'archipel du Japon, et en particulier la ville de Tokyo les 12 et 13 octobre. De nouvelles pluies sont prévues à partir du lundi 14 octobre.

Il est recommandé d'éviter les déplacements le long des cours d'eau et dans les zones inondables, d'adapter vos déplacements en conséquence et de suivre les consignes émises par les autorités locales.

Les liaisons aériennes et ferroviaires ont pour l'essentiel repris, mais peuvent encore connaitre des perturbations sur certains points. Si vous devez voyager, il est souhaitable de vérifier au préalable le maintien de votre vol auprès de votre compagnie aérienne ou l'état du trafic ferroviaire en consultant le site de la Compagnie ferroviaire nationale la Compagnie ferroviaire nationale

Plus d'informations sur le site de l'Agence météorologique japonaise

Un ordre d'évacuation à la suite d'importantes inondations a été émis dans les villes de Kagoshima, Kirishima et Aidra. Des perturbations sont à prévoir dans les déplacements vers l'ouest et le sud-ouest du pays. Des coulées de boue peuvent se produire et l'ordre d'évacuation pourrait être étendu à d'autres préfectures. Il convient de faire preuve de vigilance, de se conformer aux consignes des autorités locales et de s'informer de l'évolution de la situation.

Intempéries sur l'île de Kyushu

Le nord de l'île de kyushu subit des pluies torrentielles susceptibles de provoquer des glissements de terrains ou des inondations.
Il est recommandé de se conformer aux consignes des autorités locales et d'adapter ses déplacements en conséquence. Il convient de suivre l'évolution de la situation sur le site de l'agence météorologique du Japon.

B) conditions d'entrée au Japon

Importation de produits à base de viande

Depuis le 22 avril 2019, le Japon a durci les contrôles douaniers et les sanctions contre l'importation illégale de produits à base de viande.

Plus d'informations disponibles dans la rubrique Entrée/séjour de cette fiche et sur le site du service de la Quarantaine japonaise (site en anglais).

Cas de refus d'entrée au Japon

Dans la période récente, quelques cas de refus d'entrée par les autorités japonaises de l'immigration concernant des ressortissants français ont été signalés. Il est rappelé que les Français visitant le Japon pour un court séjour (moins de 90 jours, sans obligation de visa) peuvent être amenés, au moment de leur entrée sur le territoire japonais, à justifier des motifs de leur déplacement et de la possession d'un billet de retour avec une réservation confirmée dans la période des 90 jours suivant leur arrivée. Les autorités japonaises se réservent la possibilité de refuser l'entrée dans le cas où elles estiment les justifications présentées insuffisantes.

C) Activités volcaniques

Les volcans placés en alerte par les autorités japonaises présentent un risque de projection de cendres, de coulées de lave et de gaz volcaniques.

Il convient de se tenir informé de l'évolution de la situation et de se conformer strictement aux recommandations des autorités locales, notamment de respecter les périmètres d'exclusion autour des cratères.

Plus d'informations disponibles sur le site de Japan Meteorological Agency (en anglais).

1- Volcan Asama

Le volcan Asama, situé à 140 km de Tokyo et proche de la ville de Karuizawa, est entré en éruption dans la nuit de mercredi à jeudi. Le niveau d'alerte a été relevée à 3 sur une échelle de 5. Il convient de se tenir informé de l'évolution de la situation et de se conformer strictement aux consignes des autorités locales, qui interdisent notamment de s'approcher à moins de 4 km du cratère.

2- Mont Hakone

Le niveau d'alerte en vigueur pour le mont Hakone a été relevé à 2. Le risque d'éruption et de chute de roches volcaniques dans la vallée d'Owakudani est avéré. Les autorités ont suspendu jusqu'à nouvel ordre l'accès aux abords du cratère du volcan ainsi que certaines routes desservant Owakudani.

3- Mont Aso

Le mont Aso, dans le centre de Kyushu (province de Kumamoto), a été placé en alerte de niveau 2. Il est recommandé de ne pas s'approcher à moins de 3 km du cratère.

4- Honshu

Le seuil de vigilance de plusieurs volcans de Honshu a été révisé. Il est recommandé de ne pas s'approcher à moins d'1 km du cratère du mont Kusatsu-Shirane (préfecture de Gunma), placé en alerte de niveau 2.

Le mont Azumaya (préfectures de Yamagata et Fukushima) a été placé au niveau d'alerte 2. Il est recommandé de ne pas s'approcher à moins de 1,5 km du cratère.

5- Kuchinoerabu

L'île de Kuchinoerabu dans la préfecture de Kagoshima a été placée en alerte de niveau 3. Une éruption est possible. Il est recommandé de ne pas s'approcher à moins de 2 km.

6- Sakurajima

Le mont Sakurajima a été placé en alerte de niveau 3. Il est recommandé de ne pas s'approcher à moins d'1 km.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Référence principale :