Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Aux Etats-Unis, le New Hampshire signale un deuxième cas d’infection à virus Jamestown Canyon Médecine des voyages

Publié le 19 oct. 2019 à 09h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 16 octobre 2019, les responsables de la santé de l’État du New Hampshire ont notifié le deuxième cas d'infection par le virus Jamestown Canyon (JCV) de l'année chez un adulte de Lanconia.

Le premier cas de l'année avait été signalé en août à Kingston.

Le virus Jameston Canyon est un Orthobunyavirus du sérogroupe Californie transmis pendant l'été par différentes espèces de moustiques (Aedes, Culex) aux États-Unis et au Canada.

Après une incubation de 2 jours à 2 semaines apparaissent des symptômes non spécifiques avec maux de gorge, écoulement nasal et toux, suivis d'une fièvre, de maux de tête, de vomissements. La maladie neuro-invasive se produit dans les deux tiers des cas signalés et se caractérise par des céphalées, une rigidité de la nuque, une altération de l'état mental et coma.

Pour éviter l'infection il est recommandé de mettre en place les mesures de Protection personnelle antivectorielle.

Source : Outbreak News Today.


Référence principale :