Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Mise à jour des informations concernant l'éruption volcanique de Whakaari sur White Island en Nouvelle-Zélande Médecine des voyages

Publié le 20 déc. 2019 à 10h39

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Nouvelle-Zélande, l'Agence nationale de gestion des urgences coordonne la réponse gouvernementale à l'éruption volcanique de Whakaari / White Island. Un bilan a été fait le 18 décembre 2019.

Il y avait 47 personnes sur l'île au moment de l'éruption.

Lee 18 décembre :

  • 14 personnes sont toujours hospitalisées en Nouvelle-Zélande.
  • 3 personnes sont sorties de l'hôpital de Nouvelle-Zélande.
  • 2 personnes sont portées disparues sur ou à proximité de White Island.
  • 13 personnes ont été transférées de Nouvelle-Zélande en Australie.
  • 16 personnes ont été confirmées décédées, dont 15 personnes décédées en Nouvelle-Zélande et une personne en Australie.

Un communiqué de presse a été publié avec une liste complète des 15 défunts ainsi que des deux disparus. La police néo-zélandaise n'est pas en mesure de nommer l'autre victime décédée dans un hôpital australien.

Un soutien social complet est fourni aux victimes et à leurs familles. Le soutien comprend les aspects financiers, psychosociaux, culturels et logistiques (par exemple, transport et hébergement).

Les autorités sont absolument déterminées à récupérer et à restituer les deux corps restants à leurs proches.

La police néo-zélandaise pense que les deux victimes restantes sont toutes deux dans l'eau et travaille avec des agences partenaires pour examiner les conditions météorologiques, les courants océaniques et l'imagerie numérique afin de les localiser.

Sources : Agence nationale de gestion des urgences néozélandaise ; France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Référence principale :