Poursuite des manifestations au Chili : prudence recommandée Médecine des voyages

Publié le 27 déc. 2019 à 13h43

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Chili connaît des troubles depuis le 18 octobre 2019, caractérisés par des manifestations à Santiago et en province et par des actes de violence répétés contre les biens publics et privés. 

Des débordements et affrontements avec les forces de l'ordre restent possibles. Les lieux de rassemblement sont multiples et changeants mais, à Santiago, des rassemblements sont en particulier fréquents aux abords de la Plaza Italia et, à Valparaíso, dans la partie basse de la ville et aux alentours du Congrès.

Des perturbations sont par ailleurs susceptibles d'intervenir aussi bien dans les transports (horaires et services modifiés, routes coupées), que dans le fonctionnement des services, entreprises et administrations (horaires réduits).

Des informations relatives notamment aux moyens de transport (aéroport, métro, bus…) sont publiées sur www.chilereports.cl actualisées de manière régulière, ainsi que sur le site du Sernatur (service national de tourisme chilien).

La situation est évolutive, il est donc recommandé au voyageur :

  • de faire preuve d'une vigilance particulière ;
  • d'éviter tout rassemblement ;
  • de suivre les recommandations des autorités ;
  • de se tenir régulièrement informé de l'évolution de la situation.

 

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.