Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Mise à jour des informations sur la pneumonie virale de cause inconnue de Wuhan en Chine Médecine des voyages

Publié le 11 jan. 2020 à 17h06

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Chine, le Centre de protection de la santé (CHP) du ministère de la Santé (DH) a reçu le 11 janvier 2020, une notification de la Commission nationale de la santé (NHC) sur les dernières informations concernant le groupe de cas de pneumonie détectés à Wuhan, dans la province du Hubei

Le public est de nouveau instamment invité à maintenir une hygiène personnelle, alimentaire et environnementale stricte à la fois localement et pendant le voyage.

Après avoir déterminé à titre préliminaire que le pathogène de la "pneumonie virale de cause inconnue" est un nouveau coronavirus, les groupes d'experts nationaux et provinciaux ont immédiatement révisé et amélioré les protocoles de diagnostic, de traitement et de surveillance de la pneumonie virale de cause inconnue. 

La Commission de la santé municipale de Wuhan a testé l'acide nucléique chez les patients atteints de pneumonie.

Le 10 janvier, 41 patients ont été retenus comme infectés par le nouveau coronavirus. Parmi eux, deux patients sont sortis, sept patients sont dans un état grave et un est décédé, tandis que les autres patients sont dans un état stable. 

Au total, 739 sujets contacts étroits ont été identifiés et 419 d'entre eux sont des professionnels de santé. 

Tous ont été placés sous surveillance médicale et aucun cas connexe n'a été détecté jusqu'à présent. Il n'y a eu aucun nouveau cas depuis le 3 janvier. Pour l'instant, l'enquête sur le continent n'a identifié aucune infection de travailleurs de la santé ni aucune preuve définitive de transmission interhumaine.

Selon des informations provenant de la Commission nationale de la santé, des enquêtes épidémiologiques ont révélé que les patients sont principalement des opérateurs commerciaux sur un marché appelé "Hua Nan Seafood Wholesale Market" à Wuhan, qui est fermé depuis le 1er janvier.

La Division de la santé portuaire (PHD) a renforcé les mesures de santé portuaire et amélioré le contrôle de la température des voyageurs avec une fréquence accrue de contrôles aléatoires à tous les points de contrôle des frontières. Un système d'imagerie thermique supplémentaire a été mis en place à l'aéroport international de Hong Kong pour le contrôle de la température des voyageurs en provenance de Wuhan en provenance de Hong Kong.

Des effectifs supplémentaires ont été affectés pour améliorer le contrôle de la température des voyageurs entrants lorsque les deux trains à grande vitesse quotidiens avec arrêt à Wuhan arrivent à Hong Kong pour s'assurer que la température corporelle de tous les passagers de ces deux trains est vérifiée. Les patients atteints de fièvre présentant des symptômes respiratoires aigus qui s'étaient rendus à Wuhan dans les 14 jours précédant le début de la maladie seront immédiatement dirigés vers les hôpitaux publics pour isolement, traitement et suivi.

Une page Web dédiée a été créé pour fournir des informations pertinentes et des conseils en matière de santé. Pour répondre aux préoccupations du public, le Centre de protection de la santé annoncera quotidiennement les détails des cas remplissant les critères de déclaration pour améliorer la transparence.

Pour prévenir la pneumonie et les infections des voies respiratoires, les membres du public doivent toujours maintenir une bonne hygiène personnelle et environnementale. 

  • se laver les mains avec de l'eau et du savon, frotter pendant au moins 20 secondes ;
  • rincer ensuite à l'eau et sécher avec une serviette en papier jetable ou au sèche main ;
  • a défaut utiliser un soluté hydro-alcoolique ;
  • se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lors d'éternuements ou toux ;
  • jeter les tissus souillés dans une poubelle à couvercle, puis se laver les mains.

En cas de symptômes respiratoires :

  • porter un masque chirurgical :
  • éviter d'aller dans des endroits surpeuplés :
  • chercher un avis médical rapidement ;
  • en cas de toux ou d'éternument, se couvrir la bouche et le nez avec du papier de soie ; 
  • jeter les mouchoirs souillés dans une poubelle à couvercle ;
  • puis se laver soigneusement les mains.

En ce qui concerne la nourriture :

  • éviter de toucher les volailles/oiseaux ou leurs déjections ;
  • éviter de visiter les marchés humides, les marchés de volailles vivantes ou les fermes ;
  • adhérer aux règles de sécurité alimentaire et éviter de consommer des produits d'origine animale insuffisamment cuits, y compris le lait, les œufs et la viande ;
  • ne consommer pas de viande de gibier ;
  • ne pas fréquenter les lieux de restauration où la viande de gibier est servie ;
  • respecter les règles d'hygiène et de sécurité sanitaire des aliments ;
  • éviter de consommer des produits animaux crus ou insuffisamment cuits, y compris du lait, des œufs et de la viande, ou des aliments qui peuvent être contaminés par des sécrétions animales, des excrétions (comme l'urine) ou des produits contaminés, sauf s'ils ont été correctement cuit, lavé ou pelé ;

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la pneumonie, devant une fièvre d'apparition brutale ou une symptomatologie pulmonaire dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage à Wuhan, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Sources : Avian Flu Diary ; Centre de protection de la santé de Wuhan.


Référence principale :