L'épidémie de 2019-nCoV évolue, le point au 29 janvier Médecine des voyages

Publié le 29 jan. 2020 à 09h12

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine

Le 28 janvier 2020, le bureau des urgences sanitaires a publié une mise à jour de l'évolution de l'épidémie de 2019-nCoV.

A 04 heures, 31 provinces (régions autonomes et municipalités) ont signalé :

  • 1 459 nouveaux cas confirmés ;
  • 263 nouveaux cas graves ;
  • 26 nouveaux décès (25 au Hubei et 1 au Henan) ; 
  • 43 nouveaux cas ont été considérés comme guéris et libérés ;
  • 3 248 cas suspects ont été ajoutés (dont 1 au Tibet).

À minuit le 28 janvier, la Commission nationale de la santé et de la santé avait reçu un total de :

  • 5 974 cas confirmés ;
  • 31 cas graves ;
  • 132 décès ;
  • 103 patients guéris sortis de 31 provinces (régions autonomes et municipalités) ;
  • 9 239 cas suspects. ;
  • 65 537 contacts étroits ont été suivis, 1 604 observations médicales ont été annulées le même jour et 59 990 personnes sont actuellement soumises à des observations médicales.

Des cas confirmés cumulés ont été reçus de Hong Kong, Macao et Taiwan : 8 cas de la région administrative spéciale de Hong Kong, 7 cas de la région administrative spéciale de Macao et 8 cas de Taïwan.

Selon certains experts de Hong Kong, l'épidémie atteindrait 44 000 cas.

A l'extérieur de la Chine

Plusieurs pays ont notifié des cas de 2019-nCoV :

  • Thaïlande : 14 cas
  • Hong Kong : 8 cas
  • Taïwan : 8 cas
  • Japon : 7 cas
  • Macau : 7 cas
  • Malaisie : 7 cas
  • Singapour : 7 cas
  • Australie : 5 cas
  • Etats-Unis : 5 cas
  • France : 4 cas
  • Allemagne : 4 cas
  • Corée du Sud : 4 cas
  • Canada:  2 cas
  • Viêt Nam : 2 cas
  • Cambodge : 1 cas
  • Népal : 1 cas
  • Sri Lanka : 1 cas

Il est important de noter qu'en Allemagne, au japon, à Taïwan, et au Viêt Nam il est décrit des cas autochtones (acquis localement) sans antécédent de voyage en Chine.

Opérations de rapatriement d'expatriés en Chine

Le Japon, les Etats-Unis et la France mettent en place les procédures de rapatriement de leurs citoyens qui travaillent en Chine.

Conseils aux voyageurs

Pour le voyageur rentrant d'un voyage en Chine, afin d'éviter au maximum la dissémination du virus 2019-nCoV sur le territoire métropolitain, devant une fièvre ou des symptômes respiratoires dans les 15 jours qui suivent le retour, il est recommandé au patient :

  • de ne pas quitter son domicile ;
  • de téléphoner au central 15 au plus vite en signalant son voyage ;
  • le voyageur sera pris en charge immédiatement.

 Sources : Organisation mondiale de la santé ; Outbreak News Today ; FLu trackers.com ; afludiary.blogspot.com.