État d'urgence dans certaines régions de Jamaïque Médecine des voyages

Publié le 29 jan. 2020 à 14h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A la Jamaïque, en raison d'une hausse de la criminalité ;

  • dans les communes de St James (dont Montego Bay), Hanovre et Westmoreland (dont Negril), l'état d'urgence y est déclaré et sera en vigueur jusqu'au 27 février 2020 ;
  • dans la division sud de la commune de St Andrew (dont une partie de Kingston) jusqu'au 4 février ;
  • dans la division est de la commune de Kingston jusqu'au 8 février ;
  • Il est aussi en vigueur dans les communes de Ste Catherine et Clarendon jusqu'au 18 février.

Les séjours dans ces zones ne font pas l'objet de restrictions de la part des autorités jamaïcaines.

Les forces de police et l'armée y conduisent des opérations de contrôle d'identité et de fouille de véhicules. Il convient au voyageur :

  • de se soumettre à ces contrôles ;
  • de respecter les consignes des autorités ;
  • de se tenir régulièrement informé de la situation ;
  • d'observer des mesures de prudence.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.