La fièvre de Lassa une urgence de santé publique au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 15 fév. 2020 à 08h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigéria, les autorités sanitaires ont notifié 109 autres cas de fièvre de Lassa confirmés et huit décès au cours de la semaine dernière. 

Cela porte le nombre total de cas et de décès confirmés au cours des six premières semaines de 2020 à 472 cas dont 70 décès. 

De tous les cas confirmés, 74% proviennent des États d'Edo (35 %), d'Ondo (33 %) et d'Ebonyi (6 %). 

Quatre nouveaux travailleurs de la santé ont été touchés cette semaine dans les États d'Ondo, du Delta et de Kaduna.

La situation au Nigéria a incité la National Academy of Sciences (NAS) à appeler le gouvernement nigérian à déclarer officiellement une urgence de santé publique.

Source : Outbreak News Today.