Nouveaux cas de syndrome respiratoire du Moyen-Orient à Coronavirus (MERS-CoV) dans la péninsule arabique Médecine des voyages

Publié le 20 fév. 2020 à 18h19

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Arabie saoudite et au Qatar, de nouveaux cas de syndrome respiratoire du Moyen-Orient à Coronavirus (MERS-CoV) ont été notifiés. 

En Arabie saoudite 

2 nouveaux cas confirmés depuis la dernière mise à jour.

  • le 15 février 2020 chez un homme âgé de 72 ans dans la ville Wadi Aldwasir, dans la région de Riyad. Classé comme cas primaire ce cas n'a pas d'antécédent de contact connu avec des dromadaires.
  • le 17 février 2020 chez un homme âgé de 40 ans résidant dans la ville de Najran, région de Najran. Classé comme cas primaire, sans notion de contact avec des dromadaires.
Au Qatar 

le Ministère de la santé publique (MOPH) a déclaré un nouveau cas chez un homme âgé de 65 ans qui souffre de co-morbidités. Le lieu de résidence de ce patient n'est pas connu, il a été admis à l'hôpital. 

Seulement 3 cas de MERS-CoV ont été notifiés au Qatar au cours des 2 dernières années.

Sources : Ministère de la santé d'Arabie saoudite ; Ministère qatari de la santé publique.