Le point sur l'activité du volcan Fuego au Guatemala Médecine des voyages

Publié le 27 fév. 2020 à 09h07

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Guatemala, l'Instituto Nacional de Sismología, Vulcanología, Meteorología e Hidrología (INSIVUMEH) a enregistré 5 à 12 explosions modérées de type strombolien par heure sur le volcan Fuego qui ont généré un panache de cendres grises qui a atteint environ 4,500 m-4,700 m d'altitude et a dérivé W et SW. 

Le matériau d'incandescence est éjecté à une hauteur approximative de 100 m à 200 m au-dessus du cratère avec des avalanches modérées.

Les coulées de lave sur Seca, Taniluya, Ceniza, Santa Teresa, Trinidad, Las Lajas Canyon restent actives.

Des chutes de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent, dont Santa Sofía (12 km SW), Morelia (9 km SW), Panimaché I et II (8 km SW), Finca Palo Verde, San Pedro Yepocapa (8 km NO), Sangre de Cristo ( 8 km WSW) et El Porvenir (8 km ENE).

Source : Instituto Nacional de Sismología, Vulcanología, Meteorología e Hidrología (INSIVUMEH).