La COVID-19 est diagnostiquée en Afrique noire, au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 2 mar. 2020 à 10h42

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigéria, pays le plus peuplé d'Afrique, le 27 février 2020, les autorités sanitaires ont notifié un cas confirmé de COVID-19. 

Le 27 février, un citoyen italien de 44 ans a été diagnostiqué COVID-19 dans l'État de Lagos. Ce patient, premier cas à être signalé au Nigéria, est arrivé à l'aéroport international Murtala Muhammed de Lagos à 22 heures le 24 février 2020 à bord d'une compagnie aérienne turque de Milan, en Italie. Il s'est rendu sur le site de son entreprise dans l'État d'Ogun le 25 février. 

Le 26 février, il s'est présenté à la clinique du personnel à Ogun et il y avait un indice élevé de suspicion de la part du médecin traitant. Il a été référé à IDH Lagos et COVID-19 a été confirmé le 27 février. 

Les contacts du cas index ont été identifiés : 19 contacts identifiés dans l'l'État de Lagos, 39 contacts identifiés dans l'État d'Ogun

Il y avait 156 passagers sur le manifeste du vol qui a amené le voyageur au Nigéria.

Au 1er mars il n'y a pas eu de nouveau cas signalé.

Source : Nigeria Centre for Disease Control.