Le cyclone tropical sévère Harold touche les Fidji Médecine des voyages

Publié le 8 avr. 2020 à 19h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le cyclone tropical Harold qui a fait 27 morts dans les îles Salomon début avril, avant de se renforcer en un cyclone de catégorie 5 et de toucher le 6 avril l'île d'Espiritu Santo, la plus grande de l'archipel de Vanuatu. Luganville, deuxième ville du Vanuatu avec 16.500 habitants, a été frappée de plein fouet par la tempête qui a détruit des bâtiments et provoqué des inondations.

Ce cyclone tropical s'est affaibli passant en catégorie 4, frappe les Fidji avec des vents allant jusqu'à 240 km/h en atteignant le littoral sud de Viti Levu de l'île principale des Fidji le 8 avril. A 13h07 UTC il était vers 20°6 S 178°0 W au large au sud de Viti Levu, mais passe plus près des terres que prévu initialement. Nadi devrait subir de graves répercussions. Le cyclone apportera de fortes pluies, des inondations, de grosses vagues et des vents de force coup de vent.

Le bureau national de gestion des catastrophes (NDMO) a appelé les habitants de la côte sud, qui compte les principales stations balnéaires du pays, à se réfugier sur les hauteurs en raison du risque de montée des eaux. Des centres d'évacuation ont été ouverts et que le personnel veillera  au respect des mesures de distanciation sociales prises pour lutter contre le Covid-19.

Il est conseillé aux voyageurs présents aux Fidji /

  • de chercher un abri approprié  ;
  • de suivre les conseils des autorités locales, y compris les ordres d'évacuation ;
  • les visiteurs et les touristes séjournant dans un hébergement de voyage doivent suivre les conseils de leurs hébergeurs et / ou voyagistes .

Pendant le cyclone :

  • ne pas sortir près de l'océan  ;
  • rester à l'intérieur ;
  • surveiller les médias locaux pour les mises à jour. 

 

Pour plus d'informations, consultez le site Web du Service météorologique des Fidji et le site Web du Bureau national de gestion des catastrophes de Fidji.

Sources : Nadi Tropical Cyclone Warning Centre ; Australian Government, Safetravel.