Intoxications alimentaires graves liés à la consommation de crustacés en Malaisie Médecine des voyages

Publié le 7 juin 2011 à 16h43

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Plusieurs cas d'intoxication alimentaire grave (dont deux mortels) ont été rapportés récemment suite à la consommation de limule. Ce crustacé appelé également "crabe des moluques", "crabe fer à cheval" ou "crabe au sang bleu", ("horseshoe crab" en anglais), peut en effet présenter une vraie toxicité. La tétadrine, poison que l'on retrouve également dans le poisson de lune, peut également provoquer des intoxications alimentaires graves. Il est donc recommandé de s'abstenir de consommer ces crustacés.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.