Conseils actualisés pour les voyageurs se rendant au Soudan Médecine des voyages

Publié le 8 juin 2011 à 16h29

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Le référendum pour l'autodétermination du Sud Soudan s'est déroulé dans de bonnes conditions et la région, autonome depuis 2005, prendra son indépendance le 9 juillet 2011.

Partout dans le pays, il convient d'éviter toute discussion polémique sur l'actualité nationale ou internationale. Prendre des photos est soumis à une autorisation préalable du ministère en charge du tourisme.

Circuler dans les deux États fédérés du Sud-Kordofan et du Nil bleu est formellement déconseillé. La situation y est très volatile et, dans le Sud-Kordofan, des combats ont lieu entre forces armées du Nord et du Sud depuis quelques jours.

Se rendre dans la région frontalière entre le Nord et le Sud est formellement déconseillé, des tensions pouvant y naître des différends politiques à résoudre entre autorités nordistes et sudistes. Il en est de même dans l'ouest du pays (Darfour).

Voyager au Sud Soudan est également déconseillé. Les conditions de sécurité y sont très volatiles dans nombre d'endroits.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.