Conséquences de l'éruption du volcan Cordon Caulle en Argentine Médecine des voyages

Publié le 8 juin 2011 à 16h36

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

L'éruption le 4 juin 2011 du volcan Cordon Caulle, situé dans la partie chilienne de la Cordillère des Andes, à proximité de l'Argentine, a provoqué un important nuage de cendres que les vents ont déplacé vers le sud du pays. L'alerte est maintenue sur les villes de Bariloche et de Villa La Angostura, il est donc déconseillé de se rendre dans cette zone jusqu'à la levée de l'alerte par les autorités argentines. Pour plus d'informations, la Sécurité civile de la mairie de Bariloche peut être consultée par téléphone au 00 54 (0)2 944 42 93 24. L’alerte sera levée via la radio et la presse mais des recommandations pour se protéger des cendres sont disponibles sur le site internet de la mairie de Bariloche. Concernant le trafic aérien, il reprend progressivement sur l’ensemble du pays, excepté dans les aéroports de Bariloche, Chapelco, Esquel, Trelew, Viedma et Bahía Blanca qui resteront fermés pour l’instant. En revanche, la majorité des vols nationaux et internationaux sont, malgré quelques retards, assurés depuis Buenos Aires.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.