Vigilance météo JAUNE en Guyane pour fortes pluies et inondations Médecine des voyages

Publié le 5 mai 2020 à 12h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Météo France Antilles-Guyane a émis un avis de vigilance JAUNE pour la Guyane pour fortes pluies, orages et inondations depuis le 4 mai 2020 à 17h25 légales (soit 20:25 UTC). 

Des vagues successives de pluies fortes se déplacent d'Est en Ouest et maintiennent des cumuls de précipitations élevés sur le nord-est du département, le centre et le sud. Bien qu'une accalmie se soit déroulée en journée sur la bande littorale, les averses ont repris dans les terres en prenant localement une tournure orageuse. 

De forts abats d'eau se sont produits sur le proche intérieur en particulier entre l'Oyapock et l'Approuague. Dans la nuit, le ciel reste agitée dans le sud, Des averses reviennent également sur le littoral. Les pluies et les forts cumuls vont persister au moins jusqu'au 7 mai.

Dans le sud à Camopi, le fleuve Oyapock et la rivière Camopi sont entrés en crues et le niveau des eaux n'a cessé de monter pour atteindre des hauteurs exceptionnelles selon le Parc Amazonien de Guyane

Plusieurs quartiers et villages de Camopi sont inondés : aux villages Saint-Soi, Balourou, Maripa, Cajou, à l'Ilet Moulat, au Camp Mokata, Maric, à la gendarmerie et au dispensaire.

Dans le nord à Saint-Laurent du Maroni la combinaison des forts pluies et de la marée montante a accentué hier le phénomène d'inondations sur le secteur de Saint-Laurent du Maroni et particulièrement du côté de la rue Jean-de-La-Fontaine et du quartier informel "Bagdad" qui s'y trouve.

De nombreuses "habitations" ont été inondées et pas moins d'une centaine de personnes ont dû être évacuées par les secours.

Sources : Météo France Antilles-Guyane ; médias.