Le cyclone Amphan a touché terre au Bangladesh et au Bengale Occidental en Inde Médecine des voyages

Publié le 21 mai 2020 à 19h55

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le cyclone Amphan a touché terre dans l'État du Bengale-Occidental en Inde le 20 mai 2020 et devrait poursuivre sa route vers le nord, au Bangladesh. 

La tempête devrait apporter des pluies abondantes et des vents violents. Il s'agit du plus puissant cyclone à être né dans le golfe du Bengale depuis 1999. Des centaines de villages côtiers inondés, des cultures perdues, des arbres arrachés et des infrastructures inutilisables. Le bilan humain de ce cyclone à ce jour reste encore très incertain en raison de l'étendue des désastres et des coupures de télécommunications. 

En Inde, il a touché terre le 20 mai en fin de journée au sud de Calcutta, accompagné de vents autour de 165 km/h et de pluies diluviennes. Plus de trois millions de personnes avaient été évacuées et mises à l'abri à son approche.

Au Bangladesh le cyclone a provoqué une onde de tempête haute jusqu'à trois mètres qui a submergé sur une partie du littoral et fait déferler des monceaux d'eau salée dans les villages.

Éviter tout déplacement qui n'est pas nécessaire dans la ou les régions sinistrées. 

Dans une région touchée :

  • faire preuve de prudence ;
  • surveiller les médias locaux et les bulletins météorologiques ;
  • suivre les directives des autorités locales.

Sources : Ministère des Affaires étrangères et du commerce international du Canada ; Médias.