Flambée de salmonellose liée à des volailles de basse cour aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 21 mai 2020 à 19h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) enquêtent actuellement sur une flambée de salmonellose à Salmonella Hadar signalée dans 28 États. 

Au total, 97 personnes ont été infectées par la souche épidémique. Dix-sept personnes (représentant plus d'un tiers des personnes disposant d'informations) ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé, selon l'avis de flambée du CDC. Trente pour cent des personnes infectées par la souche sont des enfants de moins de 5 ans.

Des preuves épidémiologiques montrent que le contact avec des volailles de basse-cour, comme des poussins et des canetons, est la source probable de cette éclosion. Lors d'entretiens avec des patients, 86% ont déclaré avoir été en contact avec des poussins et des canetons. Les personnes infectées ont déclaré avoir obtenu des poussins et des canetons de plusieurs sources, notamment des magasins agricoles, des sites Web et des couvoirs.

La volaille de basse-cour peut transporter la bactérie Salmonella qui peut rendre les gens malades, même lorsque les oiseaux ont l'air en bonne santé et propres. 

Source : Food Safety News.