Réouverture des frontières à la Jamaïque dans un contexte d'état d'urgence instauré dans certaines régions Médecine des voyages

Publié le 6 juil. 2020 à 07h56

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

A la Jamaïque, le gouvernement a annoncé une réouverture des frontières à compter du 15 juin 2020.

Toute personne désirant entrer dans le pays est tenue d'obtenir au préalable une autorisation de voyage, sous peine d'être refusée à l'embarquement.

A l'entrée, des protocoles sanitaires sont mis en place de manière différenciée selon les catégories de voyageurs et les facteurs de risque identifiés par les autorités sanitaires.

Les touristes sont autorisés à se déplacer uniquement à l'intérieur d'un couloir s'étirant le long de la côte nord entre Negril et Port Antonio.

En l'absence de vol direct, il convient de se renseigner sur la faisabilité de la correspondance envisagée au regard des restrictions en vigueur dans le pays de transit. 

Il est aussi recommandé aux Français qui se trouvent actuellement en déplacement temporaire en Jamaïque de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France.

D'autres mesures pourraient être mises en œuvre sans préavis. 

Il est préconisé de suivre les recommandations des autorités locales (ministère jamaïcain de la Santé) et de consulter le site Internet de l'ambassade de France en Jamaïque ainsi que son compte Instagram france_in_jamaica pour obtenir plus d'informations.

État d'urgence dans les régions de St James, Hanovre, Westmoreland, Kingston, St Andrew, Ste Catherine et Clarendon (05/07/2020)

En raison d'un niveau élevé de criminalité, l'état d'urgence est déclaré dans :

L'état d'urgence sera en vigueur jusqu'au 25 juillet pour l'ensemble de ces zones. Il est susceptible d'être prolongé.

Les forces de sécurité conduisent, dans les zones mentionnées, des opérations de contrôle d'identité et de fouille de véhicules. Il convient de se soumettre à ces contrôles, de respecter les consignes des autorités, de faire preuve de prudence et de se tenir régulièrement informé de la situation.

Dans ce contexte, il est conseillé de reporter tout projet de voyage en Jamaïque.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.