Nouveau décès du à la peste en Mongolie Médecine des voyages

Publié le 16 juil. 2020 à 13h28

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Mongolie, selon une information du Ministère de la santé  une garçon de 15 ans est décédé de la peste bubonique confirmée par RT-PCR le 13 juillet 2020. 

Le National Centre for Zoonotic Diseases (NCZD) a déclaré que l'adolescent résident de la province occidentale de Govi-Altai était décédé après avoir mangé de la viande de marmotte. Une quarantaine est désormais mise en place dans 5 districts de la province, qui partage une frontière avec la Chine. 

Ce décès fait suite aux informations, plus tôt en juillet 2020, concernant 2 personnes testées positives pour la maladie dans la province voisine de Khovd (nouvelle n° 15831 du 2 juillet 2020).

La Russie a accru ses patrouilles pour empêcher les gens de chasser les marmottes près de sa frontière avec la Mongolie. La Chine a émis un avertissement la semaine dernière après la découverte d'un cas suspect de peste bubonique dans le région autonome de Mongolie intérieure. 

Sources : Promed, Food Safety News.