Etats-Unis : décès par empoisonnement paralytique aux moules en Alaska Médecine des voyages

Publié le 17 juil. 2020 à 16h02

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 17 juillet 2020 le bureau du médecin légiste de l'Alaska a confirmé que la mort d'un résident de l'Alaska était compatible avec un empoisonnement paralytique aux crustacés (PSP). 

La personne décédée a consommé des moules bleues et des escargots ramassés sur la plage de Dutch Harbor le 4 juillet. 

Les crustacés ont été cuits avant consommation et les symptômes ont commencé environ quatre heures plus tard. 

Les premiers symptômes de la personne comprenaient des picotements dans les doigts, un engourdissement, une sensation de flottement et des vomissements. Plusieurs heures plus tard, le patient a signalé un engourdissement dans la bouche, une faiblesse dans les mains et des douleurs dans le cou et le dos. 

Le patient a été transféré dans une clinique locale, puis transporté par avion dans un hôpital d'Anchorage où il est décédé. 

Deux autres personnes ont mangé de plus petites quantités du même coquillage, mais n'ont pas présenté de symptômes.

Des échantillons de moules bleues collectés sur la plage le même jour où les mollusques ont été consommés se sont révélés avoir des niveaux de toxines extrêmement élevés, plus de 100 fois supérieurs à la réglementation. Les échantillons d'escargots avaient également des niveaux élevés de toxines, mais pas aussi élevés que les moules bleues. Il s'agit de la première PSP liée au décès connue en Alaska depuis 2010

L'intoxication paralysante par les mollusques (PSP) est la forme la plus courante et la plus grave d'intoxication par les mollusques. La PSP est causée par la consommation de crustacés contaminés par des saxitoxines. Ces neurotoxines puissantes sont produites par divers dinoflagellés. Un large éventail de crustacés peut provoquer une PSP, mais la plupart des cas surviennent après avoir mangé des moules ou des palourdes.

Source : Food Safety News.